mardi 11 juillet 2017

Reste toi-même !


Le temps, le temps, le temps est important, crois-tu ? 

Moi, j'ai tout le temps. 

Je te donne tout mon temps, parce que je sais que tu es élève et tu le seras toujours sur cette terre. 

Tu es élève de l'amour que tu apprends à adopter,
à apprivoiser, à accepter comme le plus beau des cadeaux qu'on puisse te donner. 

Et moi aussi je te donne de l'amour. 

Je t'en donne toujours en fait. 

Tous les jours je te montre le chemin, pour te réapproprier ta vie, qui tu es. 

"Qui tu es" revêt à mes yeux une grande importance. 

Pourquoi donc ? 

Crois-tu qu'il est tellement intéressant de "ressembler à" ? Ressembler à qui, à quoi, en quel honneur ? 

Oui, bien sûr, tu peux ressembler à quelqu'un que tu aimes, que tu apprécies pour son image, son message, son attitude, sa réussite, tu peux tout cela, mais, mais reste toi-même. 

Tu peux tout adopter au passage si tu restes toi-même. 

Oui,  tu as trouvé ton titre, RESTE TOI-MEME. C'est important, c'est tellement important. Car ton essence fait ton unicité. Et ton unicité m'importe au plus haut point. 

Tu peux tout apprendre des autres, mais les autres ont tout à apprendre aussi. 

Ha,tu ne le savais pas ? Crois-tu qu'ils ont terminé d'apprendre un jour, aussi haut soient-ils dans leur réussite ? 

Hé bien non, ils apprennent sans cesse comme toi, ils sont élèves comme toi, jusqu'à leur dernier souffle et encore, cela n'est pas exact non plus, et tu le sais... pourquoi... parce qu'après ce dernier souffle (qui est en fait le premier d'un autre souffle) il y a encore l'apprentissage, continu, unique et unicité en soi. 

Voilà, mon message pour toi, messagère, lecteur et lectrice, 

Reprenons là où la pause s'était faite, 
je vous re-donne rendez-vous bientôt, pour vous enseigner encore, sur vous sur la vie, sur votre vie, sur votre unicité, 

Dieu merci, qu'elle est belle votre unicité !

merci à vous,
les guides en pleines retrouvailles. 





dimanche 21 mai 2017

Le temps et tes décisions



"Le temps, le temps qui passe te construit et tu déconstruis. 

Que déconstruis-tu ?

L'attente que tu as envers certains événements. 

Et cela est important que tu comprennes que tes décisions ne viennent pas toutes de toi, mais influencées par "nous". 

Maintenant laisse à nouveau le temps jouer son rôle, et l'univers te re-montrera le chemin"





samedi 6 mai 2017

La rupture de contrat

Nous connaissons tous, autour de nous, et de près ou de loin, quelqu'un qui a fait le choix d’interrompre sa vie. C'est un sujet douloureux qui laisse ceux qui restent anéantis, et pleins de questionnements, notamment sur ce qui aurait pu être fait pour éviter que cette situation en arrive "là". 

Alors ce matin, j'ai questionné mon guide et je vous propose de lire ce qu'il m'a répondu.

Et la réponse est tellement simple, que je vous invite, avec espoir, à partager et surtout à retenir ces petites phrases qui -pourquoi pas- pourraient peut-être tout changer ou changer beaucoup pour la vie de quelqu'un

Merci à vous, 
Françoise



"Le temps que prend une décision d'interrompre la vie est tout aussi fugace qu'un rayon de soleil apparu et déjà disparu derrière les nuages.

Le temps d'une décision pareille est mûrement réfléchie, dictée par les tourments intérieurs de l'esprit.

Le doute est d'abord la résonance, puis les mots affluent et se bousculent. Tout convainc que la décision est unanimement la seule solution.

Le désarroi est tel que comment sortir de cette mascarade de l'esprit qui conduit à la rupture de contrat ?


Maintenant que faire face au silence des douleurs ?

Rien, en fait, ne peut présager un tel dessein, mais par contre l'amour et la déclaration d'amour est la seule porte où s'engouffrer et qui peut creuser une faille de marche arrière éventuelle


"Je t'aime, penses'y"


"Je t'aime tellement, 
sache-le"


et répétition (1) :

"Je t'aime"


"Je voulais te dire, je t'aime, tu es important pour moi"



"Tu es important et tu es mon égal, je t'aime"



Ce qui fait que le doute révélateur s'installe :

"Comment se peut-il ? 
alors que moi, je clos le dossier de l'amour
 et de la bienveillante tolérance envers moi-même ?"



C'est ainsi que l'amour forge et se fraie dans les cœurs meurtris.

Combien de "je t'aime" sont-ils nécessaires pour parvenir au cœur d'un cœur qui souffre ?

Je ne saurai te le dire mais jusqu'à satiété de celui ou celle qui le reçoit,
dis-le !

"JE T'AIME, 
TU ES IMPORTANT POUR MOI, 
QUOI QUE TU TRAVERSES "


merci "



(1) à chaque conversation





mercredi 5 avril 2017

Juste être


"Serais-tu capable d'être ?
juste sans jugement,
sans autre obligation que de vivre l'expérience de ta journée qui se présente à toi ?

Juste être et accueil


merci"